Activités extrascolaires

Sommaire

Les activités extrascolaires sont un « plus » pour les enfants, un épanouissement différent et complémentaire après une journée d’apprentissage en classe. Il est important de bien la choisir en fonction de son âge et de ses goût, mais aussi selon l’offre proposée autour de chez vous. On vous dit tout dans notre article.

Les avantages d’une activité extrascolaire

Une activité extrascolaire est un loisir qui se pratique en-dehors du temps scolaire. Il peut s'agir d'une activité sportive, musicale, culturelle, manuelle ou artistique. Elle doit être choisie en fonction du caractère de l’enfant et de ses goûts. En France, 94 % des enfants de plus de 6 ans pratiquent une activité extrascolaire.

Même si elle prend du temps après l’école, une activité extrascolaire peut avoir beaucoup de bienfaits :

  • se faire plaisir et s'amuser ;
  • développer la mobilité, l’imagination et la motricité ;
  • apprendre la socialisation, le partage, l’ouverture sur les autres et sur soi.

Bon à savoir : en cas de difficultés scolaires, une activité extrascolaire peut être un bon moyen pour l’enfant de se sentir valorisé et de se trouver en situation de réussite.

À quel rythme pratiquer une activité extrascolaire ?

Il n’y a pas de règles. Cela dépend de l’investissement de votre enfant dans cette activité, mais aussi de ses capacités. Cependant, il est important de ne pas dépasser une activité par semaine en maternelle et deux en primaire.

Bon à savoir : il est préférable de suivre une ou deux activités plutôt que d’en pratiquer beaucoup sans jamais avoir l’énergie de le faire correctement.

Choisir une activité extrascolaire

Les offres près de chez vous

Le panel d’activités proposées ne sont pas les mêmes suivant les communes. En outre, le choix est moins grand à la campagne qu’en ville. Renseignez-vous sur les activités qu’il est possible de pratiquer autour de chez vous : c'est ce qu'il y a de plus simple !

Bon à savoir : certaines activités ne sont pas ouvertes aux plus jeunes et d'autres leur sont réservées : là aussi, il faut se renseigner auprès des associations autour de chez vous.

Les tarifs proposés

Une activité extrascolaire peut coûter très cher ou être presque gratuite. Tout dépend du choix que vous avez fait : association, école, club privé ou conservatoire. Renseignez-vous et choisissez en fonction de votre budget !

Par ailleurs, pour favoriser l'accès des jeunes à la pratique du sport, les enfants de 6 à 18 ans, dont les familles perçoivent l'allocation de rentrée scolaire (ARS) ou l'allocation pour les mineurs souffrant de handicap (AEEH), bénéficient d'une aide de 50 € appelée Pass'Sport. Cette aide est aussi ouverte aux personnes de 16 à 30 ans bénéficiant de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

Le Pass'Sport est destiné à financer l'adhésion dans un club sportif pour la saison 2023/2024. Il peut être utilisé dans les associations sportives et structures affiliées aux fédérations sportives ou les associations sportives agréées, non affiliées à une fédération agréée, domiciliées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ou soutenues par le programme « Cités éducatives » de l'État.

À compter de la rentrée 2023, le Pass'Sport est accepté pour l’adhésion à une structure de loisirs sportifs marchands (salle de fitness, salle d’escalade, club de foot 5 ou patinoire), qui propose une offre de 3 mois minimum pour un abonnement et d'au moins 12 séances pour des « tickets ».

Le temps nécessaire

Suivant le temps dont vous disposez, vous et votre enfant, certaines activités seront plus faciles que d’autres à pratiquer : un cours d’art plastique ou de poterie sera moins chronophage qu’une inscription dans un club de rugby qui demandera des entraînements les soirs de semaine puis des matches le week-end.

Les goûts et les envies de votre enfant

Évidemment, tous les enfants ne veulent pas pratiquer les mêmes activités. Certains savent exactement ce qu’ils souhaitent faire, soit par goût, soit pour suivre des copains ou encore une mode. D’autres enfants n’ont pas d’idée précise et ont besoin d’être aidés : vous pouvez faire un choix en fonction de leur caractère.

Un enfant un peu timide pourra se plaire dans un cours de théâtre ou au contraire s’épanouir dans une activité artistique individuelle ; un enfant qui a besoin de se dépenser sera plutôt dirigé vers une activité sportive.

Le plus important est de permettre à votre enfant de tester un ou deux cours avant de l’inscrire définitivement. Discutez-en avec lui pour qu’il exprime ses ressentis et qu'il puisse choisir son activité en connaissance de cause.

Remarque : surtout, ne transposez pas sur lui le rêve échoué d’une activité que vous n’avez pas pu pratiquer ou dans laquelle vous n’avez pas réussi aussi bien que vous l’auriez voulu !

Ces pros peuvent vous aider